Expositions

Lorsqu'on élève des pigeons de race, on est tenté un jour ou l'autre de mettre les jeunes nés à la maison en expo... Voyons ici les différentes étapes :

1) L'inscription - 2) La préparation - 3) Le jugement - 4) Le déroulement d'une expo - 5) L'après...

1) L'inscription

Sur le site de la SNC (voir rubrique "Liens"), sont recensées toutes les dates des expositions de France et de quelques pays limitrophes. A chacune de ces dates est associé un organisateur qu'il faut joindre par téléphone ou par mail afin d'obtenir les fiches d'incription. Il faut cibler les expositions auxquelles on souhaite participer selon les races que nous élevons et les championnats régionnaux ou nationaux, le lieu de l'expo, etc...  

Les fiches sont à remplir le plus convenablement possible avec une écriture lisible. On y renseigne ses coordonnées, la race des oiseaux, le n° de bague, le sexe (même si on ne peut en être certain à 100% sauf pour les races autosexables), la variété, s'il s'agit d'un jeune ou d'un adulte, si on propose l'oiseau seul ou en volière... Lors de l'inscription, mieux vaut organiser ses oiseaux de la façon suivante : d'abord les mâles puis les femlles, d'abord les adultes puis les jeunes. La précision de la dénomination est importante pour le classement du pigeon au sein de l'expo et pour l'élaboration du catalogue. Enfin, une colonne pour un prix de vente est à renseigner ou non par l'éleveur si justement, il compte vendre son pigeon lors de l'expo.

Avec l'envoi de la feuille d'inscription dûment remplie, il faut joindre le règlement (en chèque généralement) qui est demandé pour la participation à l'organisation et l'impression du catalogue. Un forfait est aussi en vigueur pour chaque pigeon inscrit. On y joindra aussi une copie du certificat de vaccination contre la maladie de Newcastle qui doit avoir été effectué au moins 3 semaines avant l'expo.

Avec ces fiches, on trouve aussi un réglement qu'il faut bien sûr respecter et des renseignements plus qu'utiles comme les heures d'arrivages possible des pigeons, les heures de jugements, celles d'ouverture au public et enfin celles du dégagement.

Exemple de fiches d'inscription pour l'exposition de Niort 2009 (janvier) :  expositionNiort2009.pdf

Attention enfin à la date limite de clôture de réception des dossiers. Vous recevrez quelques jour avant l'expo, une feuille confirmant votre inscription, celles des oiseaux et le n° de cage qui leur est attribué à chacun.

Volières d'expo à Metz (nov 2009) :

2) La préparation

Ainsi donc, il faut faire vacciner les oiseaux qu'on destine à l'expo contre la maladie de Newcastle (voir rubrique "Santé") et faire faire par le vétérinaire ayant effectué le vaccin, une attestion de vaccination qui sera à joindre à l'inscription. Ce vaccin est obligatoire pour des raisons sanitaires évidentes.

En amont d'une expo, il faut bien entendu "trier" les jeunes que l'on souhaite ou non faire concourir. A ce sujet, par respect pour la personne qui vous a donné ou vendu vos pigeons, on ne présente pas en expo des oiseaux dont on est pas le naisseur, c'est-à-dire qui ne sont pas nés dans votre élevage. Pour certaines races comme les boulants, il peut être utile de les "entraîner" à bouler car c'est un critère de jugement pour cette race.

Le mieux est de présenter ses oiseaux sous leur meilleur jour : pas malade évidemment, plumage brillant, bec, yeux et pattes propres, plumes bien rangées et sans saleté, bague bien lisible (un petit coup d'éponge humide dessus peut être utile). Un pigeon bien présenté est déjà un bon point pour un juge face à un autre pigeon un peu crotté...

Le jour J, pour faciliter le travail des organisateurs, il faut "ranger" les pigeons exposés par ordre de n° de cage ; un pigeon par compartiment de la caisse de transport avec un petit récapitulatif (race, sexe, n° bague...).

Unutile de prévoir de la nourriture ou de la litière ; tout est pris en charge par les organisateurs.

Pour se rendre sur le lieu du rendez-vous, 2 solutions : soit vous pouvez vous -même emmener vos oiseaux ou soit vous demander à un ami de vous les emmener. Dans certains cas, on peut bénéficier de "groupages" : il suffit de porter ses oiseaux chez une tierce personne qui se chagera d'emmener tout les oiseaux reçus sur le lieu de l'exposition.

Si vous souhaitez mieux connaître les coulisses d'une exposition, le mieux est de proposer votre aide (qui ne sera jamais de trop) aux organisateurs ou d'espérer être secrétaire de juge.

Exemple d'un Cou-nu de Roumanie en expo :

[Scan Catalogue d'expo]

3) Le jugement

Des juges spécialisés jugent les pigeons encagés individuellement la plupart du temps. La cage est anonyme, seule une fiche de jugement est suspendue à la cage et le juge concerné doit la remplir en relevant les qualités du pigeon, ses défauts, les souhaits et enfin une note chiffrée sur 100.
Les prix sont attribués en fonction des points, 90 : passable, 91 : 3ème prix - assez bon, 92 : 2ème prix - bon, 93 et 94 : 1er prix - très bon, 95 et 96 : prix d’honneur (PH) et 97 c’est le maximum : excellent qui est très rarement attribué ! Seuls les pigeons primés 95,96 et 97 ont leur numéro de bague inscrit sur la fiche de jugement.
Donc les pigeons sont d’abord jugés race par race puis par groupe et le gagnant se voit attribuer un GPH, grand prix d’honneur .
Ensuite est désigné par l’ensemble du jury le GPE, grand prix d’exposition, le plus beau pigeon de l’exposition .et enfin est attribué le grand prix d’élevage récompensant l’éleveur ayant présenté 6 pigeons de même race et même variété ayant obtenu le plus de point !

Le juge ne dispose que de peu de temps pour évaluer un sujet. Le jugement se fait d'ailleurs généralement en 2 étapes. La première consiste à observer le pigeon dans sa cage. Avec une baguette, il peut aider le sujet à se mettre en bonne position. La seconde étape consiste à manipuler l'oiseau afin de le juger de manière plus détaillée.

Le rôle des juges agrées par l'ANJP (association nationale des juges pigeons) consiste à dégager les principales qualités ou défauts des pigeons. Il se doit d'assurer un rôle pédagogique auprès des éleveurs. A travers ses jugements il doit guider l'éleveur dans ses évolutions afin d'améliorer sa souche.

Pour aspirer à la fonction de juge, une formation d'éleve-juge d'une durée de trois ans est requise. Au terme de cette période un examen permettra au candidat d'accéder a cette fonction.

[Scan Carte Jugement]

 

 

 

 

4) Le déroulement d'une expo

A l'arrivée des caisses de transports, les commissaires procèdent à l'encagement, qui consiste à mettre les oiseaux dans leurs cages attribuées. Celles-ci sont groupées par races et par variétés. Les caisses sont alors stockées dans un local surveillé. Chaque cage est garnie de litière et chaque oiseau dispose de nourriture et d'eau fraîche en quantité suffisante.

Une fois les juges passés évaluer les pigeons, l'exposition s'ouvre au public. Les commissaires sont là pour renseigner les visiteurs mais aussi les surveiller... Les visiteurs peuvent acheter un catalogue et contacter sur place les éleveurs vendant des oiseaux (s'ils sont présents).

Hall Pigeon de l'expo de Metz (nov 2009) :

5) L'après

A la fin du dernier jour, on assiste à la remise des prix. Les éleveurs méritants se voient alors attribuer des coupes, des médailles, des lots... Une fois que l'heure du dégagement est arrivée, on peut alors commencer à remettre ses oiseaux dans leur caisse de transport (attention, dans certaines expositions, il faut que ce soit un commissaire qui retire les pigeons de leurs cages). A la sortie, on doit présenter une fiche de décagement qui aide les organisateurs à vérifier que chaque éleveur repart bien avec ses oiseaux.

[Scan Palmarès] 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site