Les Couleurs et Dessins 2

3° les autres mutations liés au sexe

--> Pâle

A venir...

--> Dilution

A venir...

--> Réduit

Le gène réduit (reduced en anglais) est un gène lié au sexe dont le symbole est r.
On pourra qualifier le réduit de gène récessif, car placé au plus bas sur l'échelle des dominances des gènes liés au sexe, mais placé juste avant le rubella (donc rubella récessif par rapport à réduit), c'est un gène alléle de la dilution, il fait donc parti des gènes qui diminus l'intensité de la couleur de base.
Le réduit diminu l'intensité de la couleur de base pour donner des ton pastels très agréables. Mais aussi le réduit a tendance à réduire aussi les caractères physiques, car sur une nichée si un des deux petits est réduit il sera beaucoup plus petit et risquera de mourir car l'autre prendra le dessus sur lui et les parents le délaisseront.
Il est totalement déconseillé d'accoupler deux réduits ensemble (dans le but d'obtenir 100% de réduit), les jeunes ne seront pas viables.
Par contre on peut sans problème accoupler un mâle porteur de réduit et une femelle réduit, ce qui nous donnera 75% de réduit.
Certains disent que les mâles porteurs de réduit sont reconnaissables au fait qu'ils ont une tâche blanche sur la tête ou près de l'oeil (évidemment ce n'est pas systématique) mais on serait tenté de croire lorsqu'un mâle pouvant potentiellement être porteur possède cette tâche, car il y a beaucoup de réduit qui eux aussi possèdent cette tâche blanche.
On peut aussi reconnaître le réduit à une bande plus foncée situé sur l'extrémité de la queue (chez les réduit spread).

Bleu réduit écaillé

Opale dominant bleu réduit écaillé

4° les autres gènes autosomes dominants

--> Bronzes (kite...)

A venir...

--> Dirty

Le gène dirty (que l'on peut traduire par "sale") est un gène autosome dominant. Le symbole de ce gène est Di ou V utilisé plus couramment et tiré de l'allemand "Verdunkel" qui signifie obscurcir.
Il fait parti de ces gènes appelés "parasites" car donnant à la couleur de base un aspect sale et sombre.
Tous les sujets qui possèdent le Dirty ont un phénotype très foncé par rapport au type normal et ni Smoky, ni Sooty n’arrivent à obscurcir la couleur de fond autant que le Dirty. Il est aussi facilement reconnaissable surtout chez les petits par leur bec, leurs pattes et leur peau de couleur très foncée (noire), encore plus foncée qu’un bleu normal et aussi pour toutes les couleurs de bases. Les écailles de leurs pattes sont tachées de noir, celles-ci ont tendance à devenir rouges quand ils quittent le nid, mais parfois il peut rester des traces très foncées.
Chez les races où la couleur des ongles est corne, le dirty s'exprime aussi en donnant quelques ongles noirs voir la totalité.
Le Dr Hollander pense que le Dirty et l’œil coulé sont associés car on rencontre très souvent les deux ensembles.

Rouge cendré spread dirty

--> Grison

Le Grison est un gène autosome dominant qui a pour particularité de dépigmenter la couleur de base, en lui donnant un aspect blanchâtre.
A l'état hétérozygote (1 dose) cet aspect sera plus ou moins accentué, par contre à l'état homozygote le pigeon paraitra quasiment blanc avec la queue et les rectrices colorées, certaines races possèdent cette couleur sous le nom de "cigogne".

Grison hétérozygote écaillé T-pattern sulfure

--> Grison tiger (les papillotés)

Le grison tiger est un gène autosome dominant qui a pour symbole Gt.
Ce gène est allèle du grison (G) c'est à dire qu'il est situé sur un emplacement du chromosome assez proche.
Tout comme le grison, le grison tiger a pour particularité de dépigmenter la couleur de base, en lui donnant un aspect blanchâtre.
Par contre la différence avec le grison est que le grison tiger va dépigmenter toute la plume, elle sera donc entièrement blanche et les autres entièrement colorées, ceci plus ou moins uniformement sur tout le corps. Alors que le grison ne dépigmente que partiellement la plume en donnant cet aspect grisé "poivré" à la couleur.
Le grison tiger est le gène qui donne toute les couleurs que l'on appelle papilloté .
A l'état homozygote (2 doses) le grison tiger aura le même aspect qu'un grison homozygote, l'aspect "cigogne" sera peut être moins visible.
Puisque les deux gènes grison et grison tiger sont allèles, un sujet qui possède ses deux gènes, ne pourra possédé ces deux facteurs qu'à l'état hétérozygote (1 dose).

Papilloté dun

--> Givré

A venir...

--> Indigo

Le gène indigo est un gène autosome dominant, découvert par le Dr Hollander en 1938 sous des carneaux blancs. Le symbole de ce gène est In.
Un indigo se reconnait assez aisément par le fait qu'il ne porte pas de barre caudale et que la queue a toujours une couleur bleu acier, les rémiges sont elles aussi plus claires que la normale et de couleur bleu acier.
C'est ce gène qui en combinaison avec le spread donne la célèbre et magnifique couleur appelé "bleu andalou".
L'indigo ne donne pas le même type de couleur lorsqu'il est présent en une dose (hétérozygote), que lorsqu'il est à l'état homozygote. 
Nous parlerons donc d'homozygote lorsqu'il le sera, sinon s'il est hétérozygote, on laissera l'appellation indigo seule.

Bleu andalou

Indigo bleu écaillé bronze 
 
--> Opale dominant

L'opale dominant est un gène autosome dominant qui a pour symbole Od.
Ce gène a pour particularité d'éclaircir très nettement la couleur de base ainsi que de rendre le dessin (barre, écaillage...) blanc, ceci étant plus ou moins net suivant le degrès de selection et les autres gènes en présence. Car pour avoir un dessin bien net et aussi plus blanc, l'opale dominant est souvent associé au toy stencil (Ts1 ou Ts2). L'opale dominant provoque aussi un miroir blanc sur la queue, celui-ci étant lui aussi plus ou moins net.

L'opale dominant à l'état homozygote (2 fois le gène Od), provoque un facteur létal, c'est à dire que le petit meurt à la naissance. C'est pourquoi il n'existe pas d'opale dominant homozygote, tout les sujets sont hétérozygotes
pour le gène. C'est aussi pour cela qu'il a disparu chez de nombreuses races au début du 20e siècle notament chez le Capucin. Mais par une sélection raisonnée comme on le fait avec l'almond (arlequin), il n'y a aucun problème c'est pour cela que c'est ridicule de nous priver d'une telle couleur sous pretexte que le gène est soit disant défectueux.

Associé au gène rouge récessif en homozygote (symbole e//e), l'opale dominant donne la célèbre couleur isabelle, à ne pas confondre avec l'isabelle du modène qui est du khaki, ou celui du mokee qui est du brun milky.

Isabelle - opale dominant rouge récessif barré

--> Sooty

Le gène sooty est un gène autosome dominant. Le symbole de ce gène est So.
Il fait parti de ces gènes appelé "parasites" car donnant à la couleur de base un aspect sale et sombre.
Ce gène a pour particularité d’étaler le dessin, donc un barré aura un léger aspect écaillé et un écaillé sera beaucoup plus foncé. C’est pourquoi, il peut être utilisé comme facteur obscurcissant.
On rencontre le sooty très souvent chez le rouge cendré barré. Certains sujet n’auront presque plus rien à voir avec un barré tellement les traces seront importantes et intenses. On rencontre tout de même beaucoup moins de bleus barrés avec le Sooty, qui eux ressemblent vaguement à des écaillés très clairs.

Bleu écaillé sooty

--> Spread (noir...)

Le gène spread est un gène autosome dominant. Le symbole de ce gène est S.
Le spread (qui signifie "étendre" ) a comme particularité d'étendre la couleur de la barre caudale sur tout le corps.
Toutefois, en combinaison avec d'autres gènes, le spread n'a plus vraiment cette particularité de cacher le dessin. En particulier avec l'opale dominant le toy stencil qui vont faire apparaitre le dessin sous forme blanche (ou bronze pour le toy stencil sans le complexe).
Il y a aussi, les marques qui seront présent et visible avec le spread du genre moiné, manteau coloré...
Il n'y a aucune différence entre un spread hétérozygote et un spread homozygote. A part dans certains cas où l'intensité de la couleur peut être quelque peu altérer, mais aussi avec le rouge cendré où une dose de spread (hétérozygote), laissera apparaitre des traces de rouges sur le corps.

Rouge cendré spread

Noir

--> Toy Stencil (barré, maillé bronze ou blanc...)

Le toy stencil est un sujet assez vaste, étant donné qu’il existe deux gènes allèles (fixés sur le même emplacement du chromosome). Ces deux gènes sont tous les deux des gènes autosomes dominants, l’un s’appelle toy stencil 1 avec pour symbole Ts1, et l’autre s’appelle toy stencil 2 avec comme symbole Ts2. Ces deux gènes puisque dominant provoque une modification à l’état hétérozygote (1 dose) mais la couleur sera tout de même beaucoup plus jolie voir parfois beaucoup plus flagrante à l’état homozygote (2 doses).

Les deux gènes ont comme particularité de modifier une partie du dessin (barre, écaillé) car le liseré noir est en fait une partie du dessin non affectée par ces gènes. Le liseré sera invisible ou très peu visible avec l’écaillé T-pattern. Et il n'y aura donc aucune modification sur un sujet sans barre. Le toy stencil est souvent présent sur les sujets opale dominant pour améliorer la qualité du dessin.
C’est parce que ces gènes n’affectent qu’une partie du dessin, que les maillés en noir, rouge, ou jaune auront toujours un maillage plus sombre (plus gros) qu’un bleu maillé classique.
Souvent les sujets toy stencil, ont une trace de bronze au niveau de la poitrine, qui est considéré comme un défaut chez certaines races, et toléré dans d'autres.

Le toy stencil 1, va provoquer une couleur du dessin bronze assez soutenu avec liseré noir, c’est le bronze très connu chez les modènes et du cauchois.
Le toy stencil 2, quant à lui, va donner une couleur du dessin rose. C’est la couleur très connue du cauchois ou de l’hirondelle de Thuringe.

Puisque Ts1 et Ts2 sont allèles (fixés sur le même emplacement du chromosome), un sujet ne peut porter ces deux gènes qu'à l'état hétérozygote (on ne peut obtenir que la combinaison Ts1//Ts2.

Pour obtenir le maillé blanc, il faut avoir en association avec l’un de ces deux gènes ou les deux, un gène autosome récessif que nous nommerons gr , car étant un gène un peu à part et non identifiable, car il n’a aucune action sur le phénotype (couleur du pigeon) même en double dose (malgré qu’il soit récessif) s’il n’est pas en présence des gènes toy stencil.
Par exemple Ts1//Ts1 + gr//gr = dessin des jeunes bronze et blanc après la mue.
Ts2//Ts2 + gr//gr = dessin des jeunes déjà blanc.
Ts1//Ts2 + gr//gr = dessin des jeunes couleurs « bière » et blanc après la mue.

Evidement, le toy stencil n'aura aucune inscidence sur un sujet sans barre.

Dans ce grand sujet, dans un souci de plus de clareté, nous nous aborderons dans un premier temps toutes les couleurs dûe au toy stencil 1, ensuite viendra le toy stencil 2, et enfin nous parlerons du complexe toy stencil avec gène récessif.

Bleu maillé rouge

Argenté maillé jaune (ou sulfure)

--> Undergrizzle

A venir...

5° les autres gènes autosomes récessifs

---> Blanc récessif

A venir...

--> Ember

A venir...

--> Lark bronze

A venir...

--> Milky (poudré - lavande)

Le gène milky (que l'on peut traduire par "laiteux") est un gène autosome récessif. Son symbole est my.
Puisque récessif, il doit pour s'exprimer, être présent en double dose sur un mâle ou une femelle.
Le milky a pour effet de donner un ton pastel à la couleur de base. C'est lui qui va donné toutes les couleurs appelé "poudré".

Poudré rouge cendré écaillé T-pattern

Lavande

--> Opale récessif

A venir...

--> Pencilled

Le gène pencilled (que l'on peut traduire par "crayonné") est un gène autosome récessif. Son symbole est pc.
Puisque récessif, il doit pour s'exprimer, être présent en double dose sur un mâle ou une femelle.
Le pencilled est un des rares voir, le seul gène a avoir été découvert et étudié en France par Mme Franqueville. Il a pour effet de donner un marquage spécifique sur le manteau, les rémiges et la queue.
Le pencilled provoque une concentration du pigment plus ou moins forte sur le bord de la plume, la base de la plume étant non colorée (blanche), et entre les deux le marquage est finement pigmenté de façon irrégulière donnant un effet un peu grison ou farineux.
Un pencilled bien marqué aura un manteau liseré. Quelque soit son dessin de base (barré, écaillé....) un pencilled aura toujours cet aspect écaillé ou tout du moins liseré.

Pencilled

Gazzi rouge pencilled

--> Rouge récessif

Le gène rouge récessif est un gène autosome et récessif (comme son nom l'indique). Le symbole de ce gène est e.
Puisque récessif, il doit pour s'exprimer, être présent en double dose sur un mâle ou une femelle.
Le rouge récessif est un gène un peu spécial dans le sens qu'il produit un phénomène appelé Epistasie, lorsqu'il est présent en double dose. C'est-à-dire qu'il suppriment l’expression des autres gènes présents chez le pigeon, il produit donc un masque qui va cacher les autres gènes (couleurs et dessins).
Le rouge récessif peut donc cacher n'importe quelle couleur de base, dessin, ou gène modificateur de la couleur de base. C'est pourquoi on ne peut jamais être sûr de ce que va produire un rouge récessif accouplé avec une autre couleur, tel qu'un bleu barré classique par exemple.
Toutefois, nous verrons que certains gènes ou association de gènes sont capables de s'exprimer malgré la présence d'une double dose du gène rouge récessif.

Rouge récessif

Papilloté jaune récessif 

--> Smoky

Le gène smoky (que l'on peu traduire par fumer) est un gène autosome récessif. Le symbole de ce gène est sy.
Puisque récessif, il doit pour s'exprimer, être présent en double dose sur un mâle ou une femelle.
Il fait parti de ces gènes appelés "parasites" car donnant à la couleur de base un aspect sale et sombre.
C’est le gène responsable de la couleur très connue du Bleu de gascogne.
Le Smoky va obscurcir les parties inférieures des ailes et la couleur de base. Ceci se traduit par un manque de netteté ou d’homogénéité. Les barres, quant à elles, seront éclaircies. Il aura aussi tendance à éclaircir la peau, le bec et les ongles voire les rendre presque blancs. De plus, le Smoky va faire disparaître le croupion blanchâtre ainsi que la bande blanchâtre située sur les parties externes de la queue des pigeons de base bleu ou brun, ce qui est un bon indice pour le reconnaître facilement.

Bleu barré smoky

Bleu sans barre smoky

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×