La vie quotidienne du Pigeonnier Brivetain

Je nourrie mes pigeons avec un mélange que je trouve dans un magasin Gamm Vert proche de chez moi [marque - poids]. Je leur laisse à disposition un bloc de sel anisé [marque] et des granulés "Basse Cour" [marque - poids].

En hiver, je leur donne une ration complémentaire de maïs ; en période de mue, c'est une ration supplémentaire de pois.

De temps à autre, je leur donne un peu de millet en guise de friandise, ainsi que de la verdure comme de l’herbe ou mieux, de la salade qu’ils adorent !! C’est d’ailleurs assez drôle car à vouloir picorer les feuilles, ils les font voler parfois jusque sur leur dos ! Ils ont aussi droit à un peu de pain sec écrasé ou quelques tranches de pain de mie complet.

Comme j’ai une vieille cane de Barbarie (née en 1996 !) qui vit dans le pigeonnier, je leur écrase aussi parfois quelques coquilles d’huîtres.

Cotés traitements, ils ont droit à des vermifuges réguliers et des vitamines lorsque le besoin s’en fait sentir. Evidemment, je surveille l'apparition éventuelle de poux et le pigeonnier reçoit sa dose d'insecticide lors des nettoyages. Lors des bains, je leur mets soit du vinaigre blanc, soit un peu d'insecticide à diluer (parfaitement innoffencif s'ils boivent l'eau du bain)

N’ont droit à être vaccinés que ceux qui participent à des expos… Je ne suis pas une adepte des traitements préventifs à tort et à travers. Je trouve que cela fragilise les pigeons.

 LE COUT A L'ANNEE  

Difficile pour un non-initié de se rendre compte du coût de l'élevage de Pigeons. J'ai donc décidé de vous montrer ce que m'a coûté le mien sur l'année 2010...

Il faut aussi bien avoir en tête que mon élevage reste modeste (une trentaine de Pigeons maximum).

CHARGES

Pôle 1 Nourriture : comprend le grain, les compléments, les granulés, les pierres à sels, les friandises et la verdure --> - 171 €

Pôle 2 Santé : comprend les vitamines, le vermifuge, les poudres insecticides et les autres médicaments --> - 48 €

Pôle 3 Expos et Vie Avicole : comprend les cotisations à la SNC et l'UAN, l'abonnement à "Colombiculture", les inscriptions aux expos, les vaccinations obligatoires et les bagues officielles --> - 113 €

RAPPORTS

Pôle 1 Satisfaction : pôle le plus important, cela va de soit. Pas besoin donc d'explication.

Pôle 2 Ventes : leur prix varie selon les races et la qualité des sujets. J'ai a peu près autant de jeunes vendus que donnés --> + 120 €

BILAN

Pour 2010, mon bilan est donc déficitaire de 212 €. Mais fort heureusement, la passion l'emporte ! Si on se lance à élever des pigeons pour viser la rentabilité... autant ne jamais commencer.

CE QU'IL FAUT PREVOIR POUR DEBUTER

Quand on commence, il faut aussi ajouter au coût annuel toutes les dépenses liées au démarrage de l'élevage :

- La construction et l'aménagement de la volière : les matériaux, les mangeoires, abreuvoirs, nids... (Vive le système D ! Les Pigeons se fichent bien du luxe, pourvu qu'ils soient bien dans leur volière)

- Les reproducteurs : la qualité à généralement un prix. MAIS il faut rester méfiant car certains éleveurs profitent de l'ignorance de leurs interlocuteurs pour refourguer à bon prix un pigeon qui n'est pas correct.

- Les annexes indispensables : la réserve à grain, les garnitures de nids, les cages de transports, les outils de nettoyage, des cages d'isolement, etc...

Personnellement, cette partie ne m'a coûté QUE 300 € car nous sommes assez bricoleurs dans la famille. J'ai aussi la chance de connaître des éleveurs d'une gentillesse extrême qui n'ont pas hésité à m'offrir mes premier pigeons de race !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site